Comment identifier de grandes idées d’écriture de livres et opportunités intéressantes

La première et probablement la plus importante des étapes pour écrire un livre c’est de trouver une grande idée qui va faire un livre vraiment utile et intéressant. Une grande idée rend l’écriture agréable. Une grande idée rend le livre plus facile à vendre pour un éditeur. Enfin, une grande idée veut dire que vous avez une belle occasion de bien gagner votre vie de votre écriture. Malheureusement, beaucoup d’écrivains débutants n’ont pas la moindre idée sur la façon de procéder. Par conséquence, je vous offre les petites astuces suivantes qui sont basées sur les quelques 150 livres que j’ai écrits et sur les trois vingtaines de livres que j’ai publiés :

Ne vous attaquez pas à quelque chose de gros et d’évident…

Le premier livre approfondi sur tout sujet important : l’année dernière, le grand succès actuel en business, la prochaine découverte en médecine, peut devenir un bon livre qui réussit jusqu’au point même de devenir un best seller. Mais je vous suggèrerai respectueusement de laisser les grands sujets aux grands écrivains. Le problème avec les grands sujets, qui sont bien connus, c’est le fait même qu’ils sont justement bien connus. Et ceci voudra très probablement dire que les grands éditeurs sont déjà en train de parler aux grands auteurs pour écrire certains livres. Désolé. Mais c’est la réalité.

Trouvez votre propre espace…

Un point lié à cette idée de rester loin des sujets vraiment grands, est le fait que vous avez besoin de trouver votre propre espace. Si vous attaquez quelque chose qui a déjà été fait –et tout spécialement si vous êtes un écrivain qui débute-, vous trouverez qu’il sera difficile d’en faire une réussite. Les éditeurs, les vendeurs de livres et les lecteurs vont trop facilement répondre à votre livre ou à l’idée de votre livre par le sentiment : "Oui, bon, mais [le nom d’un auteur très connu de best seller] ne l’a-t-il pas déjà fait ?" Cela dit, en innovant, vous serez capable de vous trouver votre propre espace libre ; une niche qui n’a pas encore été occupée par quelque livre, séries, ou auteur à succès.

Heureusement, le plus souvent vous n’aurez pas besoin d’être extrêmement innovateur pour créer l’illusion d’exister dans un nouvel espace. L’innovation par ajout constant de valeurs marche bien d’habitude. Tout ce dont vous aurez besoin, parfois, c’est d’être assez différent pour que les éditeurs, les vendeurs de livres et les lecteurs puissent se dire : "Oh, ce siège est libre."

Toutefois, un avertissement s’impose. Votre innovation ne peut pas être celle d’"écrire un meilleur livre." Ce qui ne veut pas dire qu’écrire un meilleur livre soit une mauvaise idée. C’est juste qu’"écrire un meilleur livre" ne soit pas une innovation. Trop d’écrivains ont cette idée en tête.

Testez l’attrait que suscite votre idée sur le marché…

Voici une autre technique pour filtrer et affiner vos idées : Vous devriez écrire un communiqué de presse traitant de votre idée pour vérifier que le livre final se vendra bien comme concept. Le communiqué de presse est un article informatif d’une page qui fera la promotion de votre livre et prouvera aux personnes qui aideront à le vendre et à le promouvoir –distributeurs, grossistes, vendeurs de livres et éditeurs de magazines- que votre livre est spécial et unique, et qu’il mérite qu’on y jette un coup d’œil. Votre communiqué de presse donne à votre livre la chance de se démarquer des autres piles de livres et d’être remarqué. Toute idée qui ne peut être distillée en un communiqué de presse est une idée risquée.

Vous pouvez voir de quoi ont l’air les communiqués de presse pour livres en visitant les sites Web des éditeurs. Vous voudrez visiter ces sites Web et rechercher des communiqués de presse pour les livres du même genre que celui que votre idée pourrait produire. Pendant cette démarche, recherchez aussi tout magazine qui fait des critiques de livres du même genre que celui que vous contemplez. Ayez une idée sur les genres de livres dont les gens parlent.

Constituez une liste de périodiques qui vous feront une annonce publicitaire…

Si vous pensez à un livre de non-fiction, vous devriez être capable de faire une liste de quelques périodiques d’intérêt spécifique (magazines, lettres d’informations –newsletters-, journaux etc.) qui auront prouvé que les gens sont intéressés par le sujet de votre livre. Si vous voulez écrire un livre sur l’élevage des cochons d’inde, les théories de conspiration concernant le dernier président, ou sur la politique monétaire des économies émergeantes, par exemple, l’une des meilleures manières de prédire avec assurance que les gens achèteront et liront votre livre est de vérifier qu’ils sont déjà en train d’acheter et de lire des périodiques portant sur le même sujet.

Si vous réunissez une telle liste, incorporez les informations qui la concernent et le nombre des abonnés à la proposition que vous ferez à un éditeur. L’éditeur pourra utiliser votre liste pour vous faire de la publicité. En fait, étant moi-même ancien éditeur, je peux vous promettre qu’un éditeur considérera encore plus sérieusement toute autre proposition qui témoignera d’un tel niveau de perspicacité de la part d’un auteur concernant le marketing d’un livre.

Essayez d’incorporer votre idée à une série déjà existante…

En voici une autre technique. Si vous pouvez incorporer votre idée à une série d’un éditeur déjà existante, vous devriez essayez cette approche. Au moment où, bien sûr, nous les écrivains trouvons plus satisfaisant d’y aller à notre propre manière créativement, vous trouverez qu’il est beaucoup plus facile de vendre une autre idée qui trouve sa place dans une série à succès.

J’ai toujours écrit sur comment utiliser la technologie dans le business ou pour des finances personnelles. C’est mon espace. Et j’ai beaucoup d’idées intéressantes pour faire des livres. Mais mon livre qui a le mieux marché est "Quicken for Dummies" –"Accéléré pour Débutants"- (Hungry Minds 1993-2005). Voudrais-je écrire encore d’autres genres de livres de gestion financière personnelle ? La réponse est oui. Mais jusqu’à présent, Quicken for Dummies s’est vendu à un million d’exemplaires à travers ses nombreuses éditions. Les droits d’auteur que j’en perçois ont de quoi panser tout échec créatif.

Concentrez vous sur une petite niche…

Ce dernier chiffre que j’ai mentionné, ce million d’exemplaires de Quicken for Dummies, soulève un point important. Puisque vous gérez vous même votre temps de recherche, vous pouvez vous faire beaucoup d’argent d’un livre qui se vend à dix mille exemplaires. Peut être jusqu’à 12000£. Un livre qui se vend à 20.000 copies ou plus représente une affaire juteuse aussi bien pour vous que pour votre éditeur. Et ceci veut dire que le plus souvent, votre meilleure chance est de rechercher une niche bien particulière. N’écrivez pas seulement un autre mystère de série noire, écrivez une série noire pour enfants. Mieux encore, écrivez une série noire pour enfants chrétiens, musulmans ou juifs. Et alors, ne faites pas la promotion de votre livre de la seule manière avec laquelle le font les autres éditeurs des séries noires, mais en utilisant aussi des périodiques d’éducation religieuse qui vont vers les églises, les mosquées ou les synagogues.

Ne vous inquiétez pas si vous ne touchez plus qu’une petite partie du marché. Très peu de livres –et pratiquement aucun- se vendent à plus de 10.000 ou 20.000 exemplaires. Si vous trouvez un groupe de 100.000 ou d’un million de personnes qui ont un intérêt spécifique –même si ça ne représente qu’une toute petite partie parmi les billions d’habitants de notre planète- l’idée de votre livre peut produire une œuvre à grand succès.

Vérifiez que votre idée est assez grande pour un livre…

Encore une dernière idée, et celle-ci est particulièrement importante pour les auteurs qui débutent dans le métier. Vous allez devoir vous assurer que votre idée est assez grande pour en faire un livre ; le volume du contenu que vous allez créer devra être assez important pour couvrir 250 pages ou 500 pages ou plus. Les auteurs expérimentés peuvent réaliser cela intuitivement. Je connais quelles sont parmi mes idées qui demandent 200 pages ou quatre pages d’écriture. Mais souvent les nouveaux écrivains ne peuvent pas jauger ceci très très bien. N’avez vous jamais lu un livre où vers le troisième chapitre l’auteur n’a fait que ressasser des éléments déjà couverts aux chapitres 1 et 2 ? C’était un livre où l’idée n’était pas assez grande.

Et tout particulièrement pour les livres de non fiction, vous devriez essayer d’écrire quelques exemples de chapitres – peut être le chapitre 1 et 4 - pour vous assurer d’avoir un grand sujet. Vos chapitres n’ont pas besoin d’être pures ou parfaits. Mais assurez vous que vous pouvez écrire quelques bons et riches chapitres qui ne sont pas redondants. Lorsque vous en aurez fini avec ces chapitres, cherchez quels autres sujets vous voulez aussi couvrir et assurez vous qu’il vous en reste encore pour au moins deux ou trois chapitres intéressants de plus. Un tout petit peu de répétition est acceptable, je pense. Mais vous ne voudriez pas que vos lecteurs se rabâchent sur la télécommande au deuxième chapitre.

Idées de Stephen L.Nelson, il est l’auteur de Quicken for Dummies et QuickBooks for dummies ainsi que de 100 autres ouvrages. Ses livres se sont vendus à 4.000.000 d’exemplaires en anglais et ont été traduits à une douzaine d’autres langues. Son site en anglais: http://www.stephenlnelson.com

Traduction de l’anglais vers le français par Karim Benyagoub

Commentaires

  1. Bonjour !

    Merci pour cet excellent blog.

    Je tenais a souligner une petite erreur de traduction : "même si ça ne représente qu’une toute petite partie parmi les billions d’habitants de notre planète- l’idée de votre livre peut produire une œuvre à grand succès."

    En anglais "billion" signifie Milliard, pas Billion.

    Bonne continuation !

    RépondreSupprimer
  2. Splendide Blog !!
    Merci pour vos conseils très utiles !

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour à toi , ça fais un bout de temps que je viens sur ce site et je dois dire qu'il est formidable . Tout y est clair et bien expliqué merci beaucoup.
    Voilà pour les éloges ( que je pense sincèrement ).
    Quand je lis tes articles je suis toujours étonnée de voir que tu as réponses à toutes les questions que je me pose . Je me sens moins seule dans l'écriture de mon livre . Pour être honnête j'en suis encore à la phase de recherches d'infos , car mon livre sera un roman peut être un thriller et j'ai besoin de renseignements sur certain points .
    Je ne sait pas trop comment te demander cela mais j'ai un souci , j'ai deux idées de sujet qui sont dans le fond similaires mais dans les formes beaucoup moins.
    Pour les deux sujets j'aurai besoin de faire beaucoup de recherche cependant l'un des deux et plus sensible que l'autre mais m'intéresse plus . Je ne sait pas le quel choisir et j'aimerai t'exposer les deux de manière privée si tu le veux bien .
    Ca m'aiderai beaucoup d'avoir ton avis . Je te souhaite une bonne journée à toi et tous ceux qui te lisent.

    RépondreSupprimer
  4. bonsoir,
    juste pour dire que BIllion a officiellement remplacé MILLIARD dans la langue française depuis quelque temps déjà.
    la traduction était donc bonne!

    RépondreSupprimer
  5. @Anonyme1 : merci pour votre remarque, avec le temps j’avais découvert ce détail mais j’ai complètement oublié de l’avoir utilisé dans ce blog, ceci dit il faudra que je revérifie le chiffre d’origine car billion existe aussi en français (même si je sens qu’il s’agit plutôt de mille millions = un milliard = 1000 000 000, alors qu’un billion donnerait plutôt un million de millions = 1000 000 000 000 et c’est le sens que j’avais compris au départ)

    @Anonyme2 : je vous en prie, ça me fait plaisir

    @LadyLicious : je t’avoue que je ne suis pas un spécialiste qui peut donner des conseils spécialisés, ceci dit, je te conseille une chose dont je suis certain : choisis ce qui te plait à toi personnellement, je pense que c’est le meilleur conseil que tu pourrais recevoir par rapport à ta question de choix de sujet, même si ça veut dire que tu devras faire plus de recherches, ça peut être très enrichissant, et le résultat pourrait être très intéressant.

    @Anonyme3 : ça dépend toujours du chiffre d’origine auquel l’auteur fait référence, comme je viens de l’expliquer à anonyme1 : ) ceci dit, d’après Wikipedia, le terme billion est évité parmi la communauté scientifique à cause de la confusion facile avec le premier sens qui est milliard chez les anglophones… je me demande où ça en est. Pour référence voici l’article :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Billion


    Merci encore pour toutes vos participations, et n'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter tout en haut à droite en cliquant sur "je m'abonne" et en introduisant votre adresse email et votre nom ou pseudonyme.

    A bientôt,
    Karim

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour,

    Je ne suis pas sûr que "billion" et "milliard" soient synonymes. Billion signifie un million de millions tandis que milliard signifie mille millions.
    Bravo pour le blog.
    Philippe Briand

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour,

    j'ai une foule de "germes d'idées", qui ne peuvent être tous traités dans une même oeuvre.
    LE ZE problème est que j'ai une capacité de concentration... disons d'un enfant de 4 ans.
    Il faudrait que je choisisse une des histoires possibles et que j'y bosse, laissant les autres de côté pour un moment. Mais voilà, avant d'écrire, il faut réfléchir un minimum, et ça j'ai du mal! Je n'arrive pas à fixer mon attention sur une idée le temps de la développer. Je pars sans cesse sur autre chose: une autre histoire ou ce que je vais cuisiner ce soir. Prendre des notes n'est pas la solution suprême puisque primo tout ne peux se rédiger en quelques mots et la pensée va plus vite que l'écriture, et deuxio je n'ai pas un bic greffé à la main droite et un carnet à la main gauche.

    Conclusion: je me perds sans cesse et passe d'un projet à l'autre (je dois en avoir une bonne dizaine) sans jamais être prête à commencer.

    Monde cruel!


    Courage à tous les (presqu') écrivains.

    Petite Piti.

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour je voudrai faire un livre et je n ai po d idées

    RépondreSupprimer
  9. je cherche des idées de livre

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

A vos coms!

Posts les plus consultés de ce blog

Ecrire un livre

Ecrire une histoire courte qui marche

Création du profile d'un personnage, 50 questions utiles