samedi 27 octobre 2007

Sept secrets pour guérir tout blocage d'écriture

Quand on n’est pas écrivain professionnel expérimenté, il arrive souvent qu’on commence à écrire et qu’on tombe en panne assez vite et parfois même avant d’écrire la moindre phrase (il faut préciser aussi que même les écrivains professionnels souffrent de ce mal qui n’est heureusement pas inguérissable).

Il y a et il n’y aura toujours qu’un seul vrai coupable dans ce cas: la peur. Parfois une peur de ne pas être à la hauteur, peur de sa propre écriture, de ce qu’on pourrait écrire, une peur de l’inconnu. Des pensées telles « Vais-je me ridiculiser ? Passerai-je pour quelqu’un qui ne sait pas de quoi il parle ? »

Heureusement, il est possible de se préparer à ce genre d’appréhensions purement psychologiques qui n’ont pas lieu d’être, du moins pas au point de vous empêcher de réaliser vos projets et objectifs personnels, et vous pourrez renforcer cette partie de votre conscience qui elle sait parfaitement que vous pouvez tout à fait écrire ce que vous désirez tout comme le font les autres personnes qu’il vous est arrivé de voir ou de lire.

Pour ceux qui ont des difficultés à continuer d’écrire leur livre ou reprendre tout projet d’écriture suspendu pour une raison ou pour une autre, revoici sept 7 astuces rapides pour se débarrasser de ce blocage d’écriture, certaines astuces sont évidentes, d’autres le sont moins :

N’écrivez pas trop tôt :
Avant que vous ne commenciez à écrire, il est important que vous vous prépariez psychologiquement pendant quelques heures ou quelques jours (ça dépendra de la taille de votre projet.) Donc, préparez vous mentalement car c’est important, pensez à votre livre et dites vous bien que vous allez l’écrire sans aucun problème ! Tout comme les athlètes qui ont besoin de se préparer psychologiquement, donnez vous le temps de préparation nécessaire.

Préparez vous !
S’il s’agit d’une écriture interrompue, relisez tout ce que vous avez pu écrire, surlignez les idées importantes au marqueur jaune, ensuite relisez ces idées afin de bien assimiler chaque élément avant de commencer à écrire.

Tracez un plan tout simple :
Avant de vous mettre à l’écriture, préparez une petite liste des idées que vous allez développer ou des événements que vous allez conter, écrivez-les dans le désordre si vous le désirez mais réorganisez les ensuite dans l’ordre chronologique. Ca vous facilitera beaucoup votre tâche d’écriture.

Gardez les documents de référence à portée de main :
Lorsque vous vous asseyez pour écrire, n’oubliez pas de mettre vos documents à portée de main, que ce soit ce que vous avez déjà écrit ou de la documentation qui vous aidera dans votre œuvre. Vous pourrez ainsi relever des références rapides à tout moment et à chaque fois que vous le souhaitez sans interrompre votre élan d’écriture une fois que vous aurez commencé. Si vous voyez que vous avez besoin de prendre des références très souvent alors laissez les documents que vous consultez le plus grands ouverts, ainsi vous pourrez jeter des coups d’oeils rapides.

Commencez à écrire, tout simplement :
Il est enfin temps que vous commenciez à écrire. Une fois que vous vous serez préparé psychologiquement et procédé à tous les petits préparatifs, vous serez prêt à commencer à écrire et ce même si votre blocage continue à vous dire « non, » ne l’écoutez pas.
Contentez vous d’écrire tout ce qui vous passe par la tête, même si vous l’avez déjà écrit, c’est simple : mettez vous à l’aise et écrivez tout ce qui vous est possible d’écrire, mais surtout prenez plaisir à écrire ce que vous voulez. Vous forgerez votre rythme en un rien de temps, et les mots et les phrases continueront à se suivre.

Ne vous inquiétez pas à propos vos premiers brouillons :
Une fois que les mots et les phrases commencent à venir, ne vous préoccupez pas de les rendre parfaits du premier coup. Rappelez vous qu’il ne s’agit que de votre premier brouillon. Vous pourrez le réviser plus tard. Le plus important pour vous sera de réussir à écrire vos idées lorsque votre esprit vous les dictera.

Remotivez vous constamment pendant votre projet d’écriture
Une fois que vous aurez atteint un bon rythme d’écriture, motivez vous constamment à continuer de faire du bon boulot et surtout soyez fier de ce que vous écrivez. Pendant votre projet, pensez bien que vous êtes le meilleur, car tout simplement vous êtes le meilleur pour écrire ce que vous désirez et personne d’autre que vous ne pourra l’écrire, qui sait, peut être qu’avec un peu d’entraînement et en découvrant les astuces de mon prochain article, vous réussirez à écrire un Best Seller, Ni plus ni moins !

Allez je vous souhaite bonne chance et à très bientôt.

15 commentaires:

  1. Merci, merci, merci. Les blocages font partie intégrante du quotidien de l'écrivain. A l'aide de quelques conseils et remises en questions, il serait pourtant possible de les contourner un peu ou d'en réduire les effets néfastes sur notre travail!
    Merci encore pour les précieux conseils (j'en ai uivi certains à la lettre et cela m'a beaucoup aidée!!!)... très bonne continuation!

    RépondreSupprimer
  2. Merci à vous pour cet excellent blog. Du beau travail ! Ces conseils sur les bloquages tombent très bien. Allez une remotviation, une !

    Bonne continuation !

    RépondreSupprimer
  3. Salut :)

    Merci à vous Laura et anonyme. Ca me fait beaucoup plaisir de savoir que mes conseils vous sont utiles.
    Ca m'encourage à faire encore plus d'éfforts.
    Encore merci et portez vous bien,
    A bientôt.

    K'

    RépondreSupprimer
  4. bonjour, je suis entrain d'écrire mon premier brouillon et j'avais un blogage sur le 5éme chapitres mais c'est parce que je n'osais pas écrire les idées que j'avais et j'ai vu votre blog merci ça m'a débloquer en quelques sortes!
    j'adore votre blog il est trés utile pour les jeunes écrivains en herbes comme moi!!!

    RépondreSupprimer
  5. @Anonyme : écris tout ! N’en laisse aucune miette dans tes pensées ! Même si ça a l’air d’être du n’importe quoi pour toi, n’y pense même pas et écris ! Tu pourras y revenir plus tard. En écrivant les choses les plus stupides qui soient, tu verras que tu en seras libéré et tu pourras commencer à écrire de beaux passages. C’est comme les chercheurs d’or : ils n’hésitent pas à mettre les pieds dans la boue : ) sauf que toi tu mettras non seulement les pattes mais les mains aussi ^^’ bon courage !
    A bientôt !

    RépondreSupprimer
  6. Merci beaucoup pour les information,moi aussi je suis bloqué au chapitre 4 de mon roman,et je n'arrive pas à mettre la moindre phrases!!!Mais je vais appliqué vos conseils qui me sera d'un grand aide!!!

    RépondreSupprimer
  7. bonjour et encore merci pour vos conseils.. Passionnée de lecture depuis toujours, l'idée d'écrire mon propre livre me trotte dans la tête depuis longtemps.. mon problème reste le choix du sujet..Pouvez-me dire comment m'orienter ?

    RépondreSupprimer
  8. @Anonyme: c'est moi qui te remercie
    @Marie34:pour le choix du sujet, écris ce dont tu as envie, regarde aussi parmi les articles du blog, je suis certain que tu trouveras ton bonheur; sinon je note pour un éventuel sujet d'article

    N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter tout en haut à droite en cliquant sur "je m'abonne" et en introduisant votre adresse email et votre nom ou pseudonyme.

    A bientôt,

    Karim

    RépondreSupprimer
  9. Bravo Karim.
    Ton blog est super.

    RépondreSupprimer
  10. merci pour tout ces conseil mais jai un gros blocage, je ne sais pas commencer mon histoire c a dire par quelle phrase, ex : il etait une fois mais ça sa fait moche

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour

    le blocage d'écriture est le démon de la page blanche.
    Vous pouvez penser que vous savez exactement ce que vous allez écrire, mais dès que cet écran blanc apparaît devant vous, votre esprit devient soudainement totalement vierge.
    Vous êtes terrifiés de cette
    page blanche. Vous n'avez absolument
    rien de valable à dire.

    http://www.monlivre.ws

    RépondreSupprimer
  12. Bonsoir,

    Magnifique blog d'abord, très agréable à lire, je prend des notes depuis une heure avec l'espoir d'avoir le courage de me ré-attaquer à un "brouillon" de quelques centaines de pages. J'ai du mal à savoir par ou commencer. L'orthographe, la mise en page ou carrément haché dans le vif en supprimant tout ce qui semble un peut trop superficiel et hors sujet.

    Pour la rédaction de cette esquisse de "livre" je n'ai jamais fais de plan ou quoi que ce soit, j'écrivais juste ce qui me venais à l'esprit.
    Ce qui explique l'état de ce chantier qui ressemble à un champ de bataille.

    je pensais donc tout reprendre par chapitre pour en tirer à chaque fois les lignes conductrices. Si vous avez d'autres conseilles.

    Et je voulais ajouter, pour les blocages d'écritures : La tablette de chocolat peut faire des merveilles, tout en la dévorant l'esprit à le temps de remettre les idées en ordres pour ce qui suivra. La musique c'est pas mal non plus, occasionnellement et évidemment en harmonie avec le sujet du moment.

    Bonne continuation en tout cas et merci pour ces précieux conseilles.

    Théo,

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour,

    Auriez-vous des conseils en plus pour une non-francophone qui, en plein rédaction de sa thèse en histoire de l'art (en français), se bloque sur la finalisation du texte? Surtout qu'il s'agit d'une écritiure dite "scientifique" où les doutes concernant ses compétences et savoirs peuvent être tout sauf encourageants.
    Merci d'avance et très belle journée.

    RépondreSupprimer
  14. Je sais qu'on ne devarait pas trop de parler de ça ! Et je ne voudrais pas faire un hors sujet, mais j'ai un problème, et je voulais savoir si on pouvait m'aider à trouver la soultion pour le résoudre...
    j'écris des livres depuis mes dix ans, maintenant j'ai 15 ans, et je n'arrive toujours pas à finir un roman, parce que chaque fois arrive une nouvelle idée. Et j'écris un nouveaux livre... Puis avant que je le finisse arrive un autre idée et j'écris un autre livre ( ainsi de suite), je n'arrive pas à rester sur un livre précis, mon imagination interminable et mon envie d'écrire m'en empêche... je ne sais plus quoi faire... Auriez-vous une solution ?
    Merci d'avance...
    Une jeune écrivain.

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour, je m'appele Mélanie, je suis seulement au début mais je ne trouve plus d'idées vous sauriez me donner qql conseils?

    RépondreSupprimer

A vos coms!