Astuces pour jeunes écrivains en herbe, (2ème partie) – Création de personnages, types de conflits, IV- planifier son scénario

III- 3- Astuces pour créer tes personnages :

Si tu as déjà un scénario en tête, pense à deux besoins – Qui est-ce qui a besoin d’être satisfait par la récompense finale ? Qui est-ce qui va prendre de l’expérience en franchissant les obstacles ? La réponse : c’est ton personnage principal.

Mélange différents types de personnages :

Exemple : un méchant amusant (Docteur Evil dans Austin Powers,) un conseiller (sage) qui est aussi un farceur (Hagrid dans Harry Potter,) un méchant qui devient un allié et qui va aider le personnage principal à résoudre les problèmes (Vegeta dans Dragon Ball Z.)

Le conflit (le meilleur ami du conteur d’histoire) :

Plus le problème de ton histoire sera important, et plus ton histoire sera intense. Ne sois pas gentil avec ton personnage, n’aie pas peur de créer des obstacles qui l’empêchent d’atteindre son objectif. Ton histoire sera plus passionnante comme ça. Ton personnage gagnera plus d’expérience, et la récompense aura plus de valeur, puisque ton personnage tellement combattu pour la mériter.

Les conflits classiques :

Ces types de conflits t’aideront à démarrer :

- Personne contre personne : C’est le type de conflit le plus utilisé, puisque les conflits entre les personnes sont ceux qui intéressent le plus tes lecteurs. Exemple : Cendrillon contre sa mauvaise belle mère,

- Personne contre elle-même : Le conflit entre le bien et le mal est représenté par les forces et les faiblesses d’un personnage. Il s’agit d’un niveau assez profond et ça ne replacera pas le conflit principal, mais ça pourra enrichir l’histoire. Exemple : un personnage mauvais qui déteste faire la fête, mais au fond il n’a pas un cœur mauvais, il est devenu comme ça parce que quelqu’un l’a blessé. Il ressent un conflit interne entre le bien et le mal, à l’intérieur de lui-même.

- Personne contre la nature : en général, ce sont des catastrophes naturelles, où les personnages font appel à leur talents et reflexes de survie. Ce conflit est mouvementé et peut être passionnant, mais bien souvent difficile à écrire. Par exemple : le personnage de Jurassique Parc doit survivre, et s’échapper d’une dangereuse terre de dinosaures.

Astuces pour créer des conflits :

- Mélange différents types de conflits : peut être que tes personnages se battent pour survivre tout en luttant contre eux-mêmes intérieurement ?

- Ajoute plus de conflits et d’obstacles si ton histoire semble un peu plate ou pas assez intéressante. Avant d’écrire, il faut que tu saches à l’avance comment le problème va être résolu, ne te jette pas dans un gouffre.

- Le personnage principal doit résoudre le problème lui-même. Ne fais pas surgir quelque chose ou un personnage de nulle part pour résoudre la situation à la dernière minute, à la fin de l’histoire. Ca pourrait bien marcher au milieu de l’histoire, pour introduire un nouveau personnage par exemple ou un nouvel élément dans l’histoire, mais pas à la fin de l’histoire, car ça ne tiendrait pas debout.

IV- Planifier ton scénario :

Ton personnage et ton conflit sont le cœur de ton histoire. Le scénario n’est que la séquence d’événements qui se déroulent pendant que ton personnage fait face aux problèmes. Rappelle toi de ces points importants pour écrire ton scénario :

- Un scénario repose sur la cause et l’effet. Le scénario se crée par les effets des actions et des décisions des personnages.

- Evite une foultitude d’événements qui se passent au même moment. Prépare plutôt une chaine d’événements qui se suivent l’un après l’autre, chaque événement va affecter l’événement suivant et ainsi de suite. Chaque lien dans cette chaine devrait être indispensable à ton histoire. Il faut que tu veilles à ce que la fin de chaque événement introduise le début d’un autre événement.

Les éléments importants de la plupart des scénarios :

Planifie ces scènes et tu seras capable d’écrire plus aisément. Prenons par exemple le film de Shreck.

- Laisse l’histoire se dérouler : événement par événement.

- Montre les problèmes des personnages et les événements qui font démarrer l’aventure.

Le marais de Shreck est ruiné lorsque le Lord Farquaad décide d’y cloîtrer toutes les créatures des contes de fées. Lord Farquaad promet de d’enlever ce mauvais sort après que Shreck ait sauvé la princesse Fiona.

- Scènes d’aventures : Le héros rencontre des amis et des ennemis, fait face à des obstacles, apprend des leçons, se prépare à… (Shreck rencontre l’Ane, ils délivrent princesse Fiona, et se dirigent vers Duloc, sur le chemin, ils deviennent amis et vivent des aventures ensembles, comme Robin des bois et ses compagnons.)

- Le grand événement : Tout est dans ce titre. Il s’agit de la partie la plus passionnante de l’histoire (La scène du mariage.)

- Ficelle bien tous les détails, et offre des récompenses et des punitions (Shreck se marie avec Fiona, l’Ane tombe amoureux du Dragon, et Farquaad est mangé par le Dragon.)

Commentaires

  1. waooou!!! c'est super ce que tu fait karim! je te tire un chapeau.
    un grand merci a toi et je te souhaite bonne chance pour tout les ouvrages que tu voudrai commencer! car d'aprés moi quelqun comme toi deverait surement etre passioné de litterature et p'tet meme que tu a commencé un livre! pourquoi pas?bref j'ai toujours révé d'ecrire mon roman a moi. car j'ai pliiiiiin d'idées trés variées et je vouderais les metre en euvre !BREF brulons a la flame de la plume enchantée
    PS:"fais pas gaf au fautes d'orthographs j'suis pas fransaise"

    RépondreSupprimer
  2. J'aime bien ce blog :)
    Un détail seulement, les types de conflits cités ne sont pas les seuls valables... Il manque la personne contre le surnaturel (Même si c'est à mi-chemin entre la personne et la nature, c'est une catégorie à part à mon avis, car ce genre de conflit touche souvent aux croyances des personnages). Il manque aussi la personne contre la société... Pourtant ce n'est peut-être pas aussi inaccessible aux enfants qu'on le pense...

    Bon, je suis désolée d'avoir l'air de donner des leçons, je suis comme pas mal de gens ici une pauvre aspirante écrivain(e ?) qui traîne de nombreux doutes derrière moi, mais c'était juste pour corriger un détail technique.

    Merci pour ces articles qui sont excellents !

    RépondreSupprimer
  3. Anonyme : bonjour j'aurai besoin de prénom pour mes personnages car j'ai commencer à écrire une histoire mais j'arrive jamais à trouver des noms ? pour des animaux aussi pour des enfants pour le sage du village que j'ai crée et pour des adultes ... enfin stp tu peux me donner quelque nom ?ce serait sympa merci d'avance !!

    RépondreSupprimer
  4. @Anonyme 1 : Merci pour ces mots gentils, j’espère te compter parmi mes lectrices longtemps encore ! Inscris toi à la newsletter tout en haut à droite : click sur « je m’abonne »

    @Anonyme 2 : en effet les possibilités restent encore à explorer tu as raison, et ne sois pas désolée ! Les avis constructifs sont les bienvenus dans ce blog, l’objectif c’est d’aider tout le monde par des conseils pratiques, n’hésites surtout pas ! merci de ton appréciation

    @Anonyme 3 : des noms pour tes personnages ? Ca semble être une question intéressante à traiter dans un futur article.

    Pour finir n’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter ! A bientôt

    Karim

    RépondreSupprimer
  5. pour les noms .... ben je pense qu'il faut aussi voir ou sa se passe : si c'est dans le monde réel , genre la Russie , tu donne un nom russe a tes personnages ..... mais pour de la SF ou du fantastique , perso , je vais sur google traduction , je tape quelque chose en français , je le traduis dans une langue "jolie" ( le catalan par exemple ) et sa peu donné une sorte de nom ..... pas commun on vas dire : )

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

A vos coms!

Posts les plus consultés de ce blog

Ecrire un livre

Ecrire une histoire courte qui marche

Création du profile d'un personnage, 50 questions utiles