jeudi 27 mars 2008

Comment développer votre style d'écriture (3ème partie)

Pour améliorer votre style d’écriture, vous pouvez diviser votre écriture en plusieurs étapes.

1- La pré-écriture,
2- L’écriture de votre premier brouillon,
3- La réécriture.

La pré-écriture

C’est une bonne idée de commencer par cette étape avant d’écrire votre premier brouillon ; la pré-écriture consiste à s’amuser à écrire tout plein d’idées concernant votre présent projet, mettre toutes vos idées sur papier, pour les trier ensuite et les organiser sous forme de plan.

Ceci vous évitera de vous perdre dans une désorganisation totale des différents éléments de votre histoire. La pré-écriture est une sorte d’échauffement avant l’écriture elle-même, ça vous mettra bien plus à l’aise quand vous commencerez à écrire, car vous aurez visualisé à l’avance le trajet que vous allez parcourir. Alors ne vous précipitez pas, et donnez vous le temps de penser à ce que vous voulez écrire et tout organiser l’avance.

Il est très important d’écrire au moins en deux étapes : écrire un premier brouillon, puis passer à la réécriture après une certaine période, le temps de laisser vos idées mûrir. Ceci parce qu’un premier brouillon est rarement probant, et à moins d’avoir des aptitudes innées, vous aurez besoin de procéder à une réécriture, qui donnera une forme plus claire à votre écrit, avec bien plus de précision, et avec un style d’écriture plus abouti. Peu importe votre niveau, vous pourrez voir la différence.

Donc n’oubliez pas de respecter au moins ces trois étapes d’écriture : 1- pré-écriture, 2- écriture et 3- réécriture. Ces étapes sont très importantes dans la formation de votre style d’écriture, et par la pratique, vous vous améliorerez de plus en plus, et votre style d’écriture continuera d’évoluer.

Habitudes d’écriture.

Vos habitudes d’écriture ont une influence directe sur votre style d’écriture. Vous êtes vous déjà posé la question : à quelle heure de la journée suis-je le plus productif ? Tôt le matin, très tard le soir ? Et où suis-je le plus à l’aise, le plus inventif lorsque j’écris : en plein air dans le jardin, dans le métro, ou alors enfermé au fond de ma chambre (ou de mon bureau) ? En prêtant attention aux moments et lieux très précis où vous avez le plus de plaisir à écrire et où vous êtes le plus inventif et le plus productif, vous pourrez mieux planifier vos séances d’écriture en fonction de vos désirs et besoins. Le résultat : votre style d’écriture sera « optimisé » si l’on puis dire, et vous aurez l’avantage de vous améliorer deux fois plus rapidement.

mardi 11 mars 2008

Comment développer votre style d’écriture (2ème partie)

Votre style d’écriture, ou la manière avec laquelle vous vous exprimez, se développe naturellement avec le temps. Il s’agit d’une combinaison de votre personnalité, vos choix de lecture, et dans une certaine mesure, des décisions que vous prenez consciemment lorsque vous écrivez.


Voici quelques astuces qui peuvent vous aider à développer votre style d’écriture.

D’abord, vous ne devriez pas trop y penser, car comme on l’a déjà vu précédemment, ça altérera le naturel de votre propre style.


Ensuite, il faut lire –et lire beaucoup-, affin de nourrir votre style personnel d’écriture. Lisez avec gourmandise, et lisez « en profondeur ». Lisez les grands classiques, car ce sont vos meilleurs professeurs dans le développement de votre propre style.


Ceci dit, si vous hésitez à lire des ouvrages de genres différents par peur d’altérer votre style d’écriture personnel, comme de la science fiction par exemple, alors n’ayez aucune crainte, vous pouvez en lire autant que vous le désirez, ça ne peut que vous enrichir. Donc souvenez-vous ; lisez tout ce qui vous plait, tout ce dont vous avez envie de lire, sur tout sujet qui vous intéresse, et dans n’importe quel genre littéraire. C’est important pour développer un style d’écriture personnel et unique.


Ecrivez.

Aucun exercice ne peut remplacer le simple fait d’écrire autant que vous le désirez. Si vous projetez de vous faire publier, oubliez tout ça, et donnez-vous le temps de vous réaliser vous-même, à travers votre propre style d’écriture. Laissez la publication pour plus tard.
Essayez vous à des genres différents. Ecrire de la poésie, par exemple, vous permettra d'apprendre beaucoup de choses.


Lorsque vous écrivez, ne laissez pas les questions relatives à vos influences vous perturber. Laissez vous aller en écrivant, et si jamais vous n’êtes pas satisfait de ce que vous avez écrit, ne vous en faites pas et continuez d’écrire. Dites vous bien que votre style n’arrêtera pas de s’améliorer, aussi longtemps que vous continuerez à écrire comme vous le sentez, et à écrire comme vous l’aimez.


Utilisez les mots qui vous viennent à l’esprit spontanément, et naturellement.

Même si vous devriez faire des efforts particuliers affin d’enrichir votre vocabulaire, contentez vous d’écrire avec des mots que vous prononcez dans la vie de tous les jours. Si jamais vous utilisez un terme ou une expression particulière dans le seul but d’impressionner votre lecteur, vous risquez de mal l’utiliser ou de l’employer dans un contexte totalement inapproprié.


Ecrivez avec clarté.


Par votre écriture, votre objectif est de communiquer. Veillez à ce que chaque phrase soit aussi directe et aussi simple que possible. Facilitez la compréhension à vos lecteurs, c’est primordial si vous voulez leur offrir une lecture agréable et reposante. Une écriture maladroite cassera immédiatement le charme de votre histoire imaginaire, alors n’oubliez pas d’écrire avec clarté.


Soyez précis.

Une écriture détaillée et précise donnera de la vie à vos textes. Faites votre possible pour choisir les bons mots pour vos descriptions. Faites quelques petites recherches si nécessaire, documentez-vous. Il est très important d’être en mesure d’utiliser les noms et les verbes les plus appropriés.

(Se suit dans « Comment développer votre style d’écriture 3ème partie »)

vendredi 7 mars 2008

Comment développer votre style d'écriture (1ère partie)

L’une des choses dont vos lecteurs se rappelleront le plus après vous avoir lu, ce ne sont pas tellement les concepts sur lesquels réside votre travail. Lorsqu’on lit une histoire, en général, ce n’est pas le scénario ou les personnages eux-mêmes qui créent le suspens, la joie ou la tristesse. Non. L’élément le plus important dans votre écrit c’est la façon avec laquelle vous écrivez ; il s’agit de votre propre style d’écriture.


Vous pouvez imaginer un scénario très intéressant, et vous retrouver au bout de quelques pages écrites, avec quelque chose qui ne vous motive vraiment pas. Par contre, avec un scénario banal, du genre celui qui a été ressassé des centaines et des centaines de fois, vous pouvez en faire une petite merveille. Mais qu’est-ce qui fait la différence entre ces deux résultats ?


La différence qui existe entre écrire d’une belle manière et écrire d’une façon pauvre, dépend directement de votre style d’écriture personnel. Beaucoup de personnes voudraient tellement améliorer leur style d’écriture (j’en fais partie,) et il est vrai que ce n’est pas évident, cela dit, c’est loin d’être impossible, et heureusement d’ailleurs.


En fait, pour développer votre propre style d’écriture, vous ne serez pas obligé de suivre à la lettre, des règles prédéfinies. Personne ne possède un style d’écriture « faux », comme personne n’en possède un qui soit « juste ».


Votre style d’écriture personnel est tout simplement une compilation des choses sur lesquelles vous aimez écrire et vos méthodes personnelles que vous utilisez pour écrire. Certaines personnes ont un style d’écriture très fertile et une plume assez abondante. D’autres se contentent du strict minimum, en ne se concentrant que sur les points essentiels de leur écrit, sous forme d’idées assez brèves et précises. Vous pouvez tomber soit dans la première catégorie, soit dans la deuxième, mais dans la plupart des cas, vous vous retrouverez quelque part entre les deux avec votre style. En fin de compte, le plus important ce n’est pas d’apprendre un style, mais plutôt trouver votre propre style et le développer.


Voici quelques astuces pour vous aider à maitriser votre style d’écriture.


La plupart des gens écrivent de la même façon avec laquelle ils parlent. Ceux qui n’utilisent pas de grands termes ou expressions lorsqu’ils parlent à leurs amis, ont tendance à avoir un style d’écriture tout aussi simple. Les gens sarcastiques quant à eux, sont plus enclins à écrire d’une manière sarcastique. Ce n’est pas toujours le cas, mais en général, si vous essayez d’écrire en empruntant un ton complètement différent de celui avec lequel vous avez l’habitude de parler, alors votre écriture aura l’air moins naturelle, moins sincère.


Une fois de temps en temps, essayez de vous lire vous-même. Vous sentez-vous à l’aise lorsque vous lisez à haute voix ? Vous sentez-vous à l’aise lorsque vous parlez de cette manière ?
Si ce n’est pas le cas, essayez d’écrire ce passage de la manière avec laquelle vous parleriez en temps normal.


Evitez surtout d’écrire sur des sujets que vous ne connaissez pas. Si vous essayez d’écrire un drame politique, par exemple, alors que vous n’avez aucune expérience préalable dans ce domaine, il y a de grandes chances à ce que vous donniez l’impression de vous forcer, ou alors d’être carrément à côté de la plaque. Bref, tout ce qui vous empêche d’être à votre aise dans votre écriture, finira tôt ou tard par se voir clairement à travers votre style d’écriture.


(Se suit dans le prochain billet : Comment développer votre style d’écriture – 2ème partie)